Categories
Evénements et rencontres scientifiques

L’indiscipline sanitaire. Histoire, enjeux, résistances, répression

Colloque

L’indiscipline sanitaire.
Histoire, enjeux, résistances, répression

1er et 2 décembre 2022

Centre de Gestion universitaire
21, rue Saint-Louis
62300 Boulogne-sur-Mer

Événement hybride sur site et en ligne, organisé par le LARJ, Université du Littoral-Côte d’Opale

Jeudi 1er décembre 2022
Après-midi – L’indiscipline. Tradition séculaire des temps de crise sanitaire ?


Vendredi 2 décembre 2022
Matinée : Réactions et résistances populaires aux mesures gouvernementales
Après-midi : Les retombées institutionnelles et juridiques de la gestion de crise

Comme l’ont fait ressortir, entre autres, les dégradations découvertes au Mont Valérien (13 décembre 2021, graffiti « ANTIPaSS ») ou les « Convois de la Liberté » d’inspiration canadienne, la crise sanitaire a posé, depuis bientôt trois ans, de nombreuses questions politiques, juridiques, économiques ou sociétales. Intéressés depuis plusieurs années par les questions touchant à la discipline et à la désobéissance (Discipline des Gens de justice [colloque 2016], Désobéissance militaire [colloque 2017], discipline et indiscipline parlementaires [colloque 2018]), nous proposons une nouvelle étude consacrée, en l’espèce, aux divers phénomènes de contestation des règles sanitaires apparues en cette période de pandémie (monde politique, professionnels de santé, citoyens, commerçants, complotistes, histoire, France et étranger…). L’indiscipline sanitaire apparaît comme un révélateur des failles sous-jacentes de notre société. Grogne, évitements, campagnes de désinformation ou de menaces sur les réseaux sociaux, délits pénaux (émeutes, violences contre les centres de vaccinations, dégradations, graffiti…), la graduation de la résistance au nouvel ordre sanitaire va croissant. Le rapport des citoyens au monde politique, à l’autorité étatique ou au discours scientifique s’en trouve altéré, et les conséquences de cette épreuve sociétale affecteront à l’évidence le « monde d’après ». La recrudescence des contraintes qu’exige la lutte sanitaire interroge donc avec force, et de manière lancinante, notre société postmoderne. Cette problématique n’est toutefois pas propre au XXIe siècle et l’histoire montre que les épidémies qui ont frappé les sociétés anciennes généraient, elles aussi, des refus quant à la norme et des rejets, plus ou moins violents des procédés de police ou de justice instaurés dans l’intérêt de tous. Cette étude fondée sur une analyse des formes de résistance aux règles sanitaires d’hier à aujourd’hui s’inscrit aussi dans un cadre largement interdisciplinaire. Il s’agit en effet d’élargir le point de vue en s’adressant à des chercheurs ou à des praticiens issus des disciplines juridiques (droit public, droit pénal, histoire du droit) mais aussi à des intervenants provenant de champs scientifiques complémentaires comme les sciences politiques, l’histoire, les sciences de la communication, la sociologie… La diversité des domaines traités permet d’intégrer plusieurs membres du LARJ de l’ULCO tout en y associant des chercheurs extérieurs, à la fois dans le domaine du droit et dans les domaines disciplinaires des autres Sciences Humaines et Sociales. L’offre d’enseignement de l’ULCO en matière de droit et de santé rend notre université tout à fait légitime à traiter ce genre de problématique. Il est donc proposé un canevas pour trois demi-journées d’études, qui s’enchaînera dans le cadre de ce colloque. Ce sujet d’étude permettra à l’ULCO de renforcer sa visibilité sur un domaine médiatiquement très exposé et de compléter, sur le versant des Sciences Humaines et Sociales, tous les travaux menés dans le cadre des sciences exactes.”.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour télécharger le programme


Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search